« Quand les nouvelles grilles d'analyse des interactions territoriales et les approches prospectives institutionnelles et sociétales font émerger des pistes stratégiques pour l'action publique »

Retour sur la 2e session extraordinaire du Club prospective de La Rochelle des 30 et 31 août 2018

Collège associé de l'ADGCF, le Club Prospective s'est réuni les jeudi 30 et 31 août dernier à La Rochelle, pour y tenir sa session extraordinaire sur le thème « Campagnes, villes moyennes, métropoles ... : prospective et stratégie à toutes les échelles ! ». Accueillis par la communauté d'agglomération de La Rochelle, les participants ont assisté aux exposés et débats qui ont éclairé les mécanismes à l'œuvre aujourd'hui : fusion des communes ou encore intensification des coopérations territoriales. De nouvelles clés de lecture stratégiques ont également été apportées, que ce soit au travers de l'analyse fonctionnelle des territoires ou par la nécessaire prise de hauteur à échelle internationale, venant requestionner le local.


Retour sur la 2e session extraordinaire du Club prospective de La Rochelle des 30 et 31 août 2018

Frédéric Weill, directeur d'études à Futuribles, nous livre ses impressions : « Les présentations et échanges de la matinée ont bien mis en évidence de quelle manière les territoires se réorganisent et se recomposent, entre adaptation à un contexte législatif et réglementaire contraignant, mobilisation autour d'enjeux partagés et nouvelles alliances territoriales. Dans ce paysage complexe et mouvant, une question essentielle est celle de la capacité des acteurs territoriaux à comprendre la nature des évolutions à l'œuvre, à anticiper leurs mutations futures, et à se mobiliser autour d'opportunités stratégiques. Autrement dit, à intégrer concrètement le long terme dans la conception et la conduite de leur action. Comment cette intégration peut-elle s'effectuer, dans un paysage où le poids des contraintes du quotidien semble souvent raccourcir au très court terme l'horizon stratégique des acteurs territoriaux ? Et où la prospective apparaît encore souvent comme un exercice intellectuel certes stimulant, mais déconnecté de l'action ?

Une réponse peut résider dans la capacité à articuler, dans une même démarche, le court, le moyen et le long terme. L'horizon du long terme (de 15 à 30 ans) correspond à l'horizon auquel il est possible d'envisager des ruptures significatives, et dans lequel les acteurs vont pouvoir exprimer une vision d'avenir. L'horizon du moyen terme (de 5 à 15 ans) correspond à celui de la prospective stratégique, c'est-à-dire la temporalité dans laquelle il est envisageable d'envisager la transformation d'un territoire. Cet horizon dépasse généralement celui du plan de mandat, et correspond souvent à celui des documents de stratégie territoriale. Enfin, l'horizon de court terme (de 1 à 3 ans) correspond à l'horizon des choix déjà engagés. S'il ne s'agit pas de remettre en question ces choix ou ces projets, il est en revanche possible de s'appuyer sur les plus significatifs ou les plus innovants pour impulser des changements structurels de plus long terme.

C'est bien l'articulation des trois horizons qui fait sens et qui conditionne la capacité de la prospective à être un levier de capacitation et de mobilisation des acteurs au service de leur territoire

Elle permet d'envisager une mobilisation des acteurs autour de champs de transformation à moyen terme, dans la perspective d'une vision partagée de plus long terme, tout en valorisant des innovations ou des signaux faibles déjà observables à court terme ».

 

Vous trouverez la synthèse de cette très enrichissante session, proposée par Robin Degron, conseiller spécial du Commissaire général France Stratégie.

Les présentations des intervenants de la matinée - Olivier Portier, Catherine Daunou, Camille Bouron et Chloé Voisin-Bormuth - vous sont également proposées à la lecture :

Regards croisés sur les coopérations à l'échelle des bassins de vie
Exemple du Pôle métropolitain Centre Atlantique

Des stocks aux flux : pour une nouvelle grille de lecture du développement territorial
Campagnes, villes moyennes, métropoles... : prospective et stratégie à toutes les échelles !

Bloc local : bilan post loi NOTRE, EPCI et communes nouvelles

Créer une commune nouvelle
Collection Fiches Pédagogiques

Nouvelles tendances urbaines

 

Le rendez-vous est d'ores et déjà pris pour l'année prochaine : la session extraordinaire 2019 se tiendra toujours à La Rochelle, les jeudi 29 et vendredi 30 août.

[28/09/2018]